Google+
Linkedin

Wampserver et redirection HTTPS forcée

Il arrive parfois que des problèmes techniques surviennent dans le quotidien d’un graphiste webdesigner. Voici donc l’histoire de l’un d’entre eux.

Wampserver pour le développement web

Rapidement, comme tout créateur de site web avant de mettre un site internet en ligne sur un serveur, nous le développons en local. Et pour cela j’utilise Wampserver.
Wampserver permet de faire fonctionner sur son ordinateur des sites web grâce à l’installation d’un serveur Apache, de MySQL et d’un interpréteur PHP.

Redirection forcée en https

Redirection https forcée en localhost

Tout allait bien quand un matin après avoir lancé wampserver et l’un des sites internet en cours de développement, mon navigateur web m’affiche une belle page d’erreur de connexion.
Evidemment la tourmente commença à bousculer mon esprit positif du matin... Et je dois bien avouer que mes nerfs de graphiste commençaient à se sentir mis à rude épreuve à force de ne pas trouver la solution.
Pourquoi tous mes sites locaux (VirtualHosts) étaient redirigés en https (protocole de transfert hypertexte sécurisé) ?? N’ayant installé localement aucun certificat SSL, fatalement j’avais cette erreur! Et j’étais bientôt prêt à faire don de mon corps à la science...

Une mise à jour Windows qui aurait chamboulé Wampserver ? Cela pourrait causer des erreurs, certes, mais pas une redirection du domaine en https... Cela ne pouvait provenir que de mon navigateur web qui avait décidé de me faire un coup de trafalgar. Quelle mise à jour du navigateur pouvait bien me causer un tel souci ?

Redirection du domaine .dev

Bien entendu j’arpentais les méandres du net afin de comprendre mon problème et trouver la solution à ce désagrément technique plus qu’ennuyeux... Parcourant les forums anglo-saxons, je finis par atterrir en Belgique chez le développeur Matthias Geinar.
Bennozh doue ! le monde s’éclarait de nouveau, je comprenais d’où venait mon problème de redirection forcée en https sur Wampserver !

Comme beaucoup de ceux qui développent des sites web, quand nous créons des virtualhosts nous les mettons sous l’extension .dev genre : “tartempion.dev", un truc simple et explicite.
Et alors tu vas me dire ? Et bien le .dev (qui au passage appartiendrai à Google, mais ceci est une autre histoire) est un generic top-level domain (gTLD) ou domaine de premier niveau générique au même titre que le .com ou le .fr et les navigateurs ont décidé de le rediriger vers le protocle sécurisé https... youpi...

La solution est donc de recréer ses virtualhosts sous une autre extension du type “.test” ou “.dudul"...

comments powered by Disqus