Google+
Linkedin

Mediavox est mort vive Stefan-H !

Mon blog Media-vox.info est définitivement muerto ! Après plusieurs années à le maintenir, ou du moins a essayer (surtout les deux dernières années) le clap de fin à finalement claqué... Mediavox c’était surtout de l’inspiration et du partage autour du graphisme, du webdesign et autre blabla. Si au départ c’était sympa, intéressant et épanouissant, la niaque m’a finalement quitté. Il faut dire aussi que des blogs de ce type le net a fini par en regorger. Alors plutôt que d’essayer de continuer à faire comme les autres, autant passer à autre chose, de plus personnel cette fois, et donc avec plus de motivation. Mediavox blog

Blogging plaisir

Ecrire doit rester un plaisir, je vais donc me recentrer sur l’écriture (avec des fôtes), et ne pas faire un billet pour faire un billet. Peu importe la fréquence, c’est l’envie qui va prédominer. Vais-je réussir ? l’avenir seul le dira...
Alors, après avoir cogité que l’envie d’écrire était encore là. Après avoir décidé une réorientation éditoriale. Après avoir réfléchi qu’un recentrage était une bonne solution. Et qu’au passage un domaine de moins à maintenir c’était du temps de gagné, restait le problème de la machinerie.

Blogging machine

Quand on dit blog on pense évidemment à Wordpress (le système de gestion de contenu que j’utilisais pour Mediavox, paix à son âme) ou encore Dotclear, pour les solutions auto-hébergé. Ce choix voulait dire la création d’un nouveau template adapté à stefan-h.com, l’installation de plugins, des paramètrages divers, etc... Je voulais quelque chose de rapide à mettre en place, un template plus ou moins rapide à faire, un truc épuré, concentré uniquement sur les articles (l’essence du blog quoi...). Une question existentielle se posait alors, était-il possible d’avoir une vie après Wordpress ?

Flat-file feeling

Je me tournais donc vers les CMS “flat file". Des Content Management Systems qui tournent sans base de données, pour lesquels le contenu est parfois sous format texte, parfois sous fichier XML, certains peuvent même générer des pages statiques en HTML.
J’utilise déjà GetSimple pour mon offre de site vitrine. Mais voilà, je trouvais ça encore trop complexe, gestion de menu, de pages, plugins... et pas trop de temps à perdre...

Dropplets smiling

Et l’illumination arriva lorsque je découvris Dropplets. Pas de base de données non plus pour ce CMS, une administration très épurée (voir qui peut ne pas servir) et qui sert essentiellement à de petits règlages (métas, sélection du thème,...). La création du thème est très simple, un peu d’HTML, des appels de variables PHP (à la sauce wordpress) et le tour est joué.

Pour la rédaction des articles, rien de compliqué non plus, un petit éditeur de texte (genre notepad) et on rédige en Markdown (pour ça, je ne le proposerai peut être pas à des clients...). Il suffit de respecter un certain ordre pour le titre, l’auteur, la catégorie.
Notre petit fichier enregistré sur l’ordi, on l’envoi par la suite via FTP dans le petit dossier qui le fait bien. Et voilà, rien de complexe, tout ce fait en mode “totomatique". On peut uploader le fichier via la petite administration, mais c’est plus rapide en ftp, surtout pour les gars et les filles comme moi dont le soft est quasiment toujours allumé.

Bref j’ai trouvé un CMS super simple, pour le blogging bien entendu, sans base de données, sans fioritures, de l’ultra-light.
Des infos sur le CMS Dropplets seront bientôt publié sur ce blog, donc si ça vous intéresse, gardez l’oeil ouvert !
Jason Schuller nous offre là une solution de pur blogging ultra légère.

Mediavox est mort vive Stefan-H !

comments powered by Disqus